À la rencontre de nos vignerons : Stéphanie Jacquelin

Publié le 7 février 2022

La Cave de Lugny vous propose de découvrir ses vignerons coopérateurs.  A travers cette série, vous aurez l’occasion de connaitre davantage les personnalités qui forment le collectif et de découvrir davantage le système coopératif. Pour cette première série “A la rencontre de nos vignerons”, découvrez le portrait de Stéphanie Jacquelin, adhérente à la Cave depuis 1998 ! 


  • Son histoire   

À la rencontre de nos vignerons : Stéphanie Jacquelin

Entourée de ses vignes, elle se confie sur son parcours au sein de la Cave. Stéphanie taille ses sarments avec précision tout en nous partageant sa vision du métier et ses valeurs…

Originaire de Nuits-Saint-Georges, fille de viticulteurs, Stéphanie est adhérente à la Cave de Lugny depuis 1998. Malgré le froid et la météo peu clémente, Stéphanie et son mari taillent chaque pied de vigne pour préparer les futures récoltes. Au tout début de leur aventure dans le mâconnais, ils possédaient 6 hectares de vignes. Aujourd’hui, ils prennent soin de 22 hectares plantés en Chardonnay, Pinot Noir et Aligoté, accompagnés par leurs deux salariés. Une belle évolution pour ce couple passionné de viticulture et du vignoble mâconnais

  • Sa vision de la coopérative

À la rencontre de nos vignerons : Stéphanie Jacquelin

“Le fonctionnement coopératif nous permet de nous consacrer entièrement à notre travail à la vigne et d’alléger certaines contraintes administratives qui sont gérées par la cave. Cependant, à la Cave de Lugny, la porte est toujours ouverte aux vignerons pour suivre les différentes étapes d’élaboration du vin et déguster le fruit de notre travail. C’est un avantage de faire partie d’un même collectif, un collectif motivant, avec un fonctionnement participatif tourné vers l’entraide. Je fais moi-même partie de nombreux groupes de travail. Selon moi, ce côté collaboratif est un des maillon fort de la Cave de Lugny.”

  • Stéphanie et Sainchargny

Grande amatrice de bulles, Stéphanie cultive des raisins destinés à la production de Crémant de Bourgogne! Il est impossible pour elle de choisir une cuvée Sainchargny coup de cœur car elle les aime toutes à leur façon. Pour la petite histoire, c’est dans le Jura que sa rencontre avec les crémants a eu lieu lorsqu’elle a effectué son premier stage et a découvert les Crémant du Jura. Selon elle, la consommation des Crémant de Bourgogne a beaucoup évolué et la marque Sainchargny témoigne de cette évolution!

À la rencontre de nos vignerons : Stéphanie Jacquelin